L’alignement des planètes

Written by WANKR Club

De petits changements se profilent pour les prochains mois. Les choses se mettent tranquillement en place et ça s’annonce plutôt bien.

Après mon aventure en salon privé qui a duré une petite année (2018), j’ai intégré pendant 8 mois le salon Casper S.O.Ink. L’expérience a été enrichissante et j’ai pas mal appris et progressé sur des techniques que je ne maitrisait pas forcément. Au bout de 8 mois de collaboration, j’ai décidé de quitter l’équipe. Une décision difficile mais nécessaire.
Je ressens aujourd’hui le besoin de bosser différemment. Tout en n’étant lié à aucun shop en particulier. Du moins pour une certaine période. Ceci dans le but de continuer à progresser et surtout dans le but de me faire plaisir en allant à la rencontre de différents tatoueurs. Partager des expériences et bouger. Sortir de ma zone de confort.

Avoir un poste de résident en salon représente le graal pour beaucoup de tatoueurs. Il est vrai que cela représente des avantages et aussi des inconvénients. Les avantages sont d’ordre organisationnels, potentiellement financiers et permettent de fidéliser une clientèle locale. Pour ma part, je souhaite évoluer pendant quelques mois en tant que guest. L’idée est de travailler de façon ponctuelle dans différents salons.
Je vise dans un premier temps Paris, la province (dont les les DOM) et l’étranger.
J’en suis au stade de recherches et quelques contacts et dates se précisent. Je communiquerai un peu plus tard dessus, d’ailleurs.
Je suis conscient que travailler de cette manière constitue un risque et que l’aspect rentable n’est pas garanti. Il va falloir se battre.
On va rester positif en se disant que tout est question de travail, d’organisation et de stratégie. Pour l’heure des contacts se précisent et bénéficiant d’un peu de temps pour effectuer cette transition, je dessine d’avantage, ce qui me permet d’affiner certaines choses et de réfléchir posément à ma façon de procéder.

Les conventions vont également jouer un rôle important dans cette histoire. Je compte en faire 3 ou 4 courant 2020. Une fois encore, cela nécessite de l’organisation et le risque financier n’est pas négligeable dans ce cas de figure (location de stand, essence, hébergement etc.). Mais ayant fait l’expérience en solo, je suis quand même rentré dans mes frais. C’est déjà ça. Et puis les conventions sont l’occasion de bouger, rencontrer du monde, de prendre la route et par ce biais, de vivre le monde du tatouage avec un certain regard. C’est ma vision.

Voilà pour le programme. Je le vois comme un alignement des planètes hautement favorable. Une mutation salutaire. Une théorie qui ne tient sur rien de solide, mais écouter son instinct est primordial pour qui veut avancer.

Faites tourner :)

Comments: 2

  1. Lionel Cardoso says:

    Yes ! Good news ! Content de voir que ça bouge dans le bon sens.
    Si ça te branche, j’ai un pote qui fait ça à plein temps. Il voyage dans le monde entier pour tatouer en s’incrustant dans des salons locaux.
    https://www.instagram.com/cedricderodot_tattoo/?hl=en
    Il connecte essentiellement via insta.
    Tu peux le contacter de ma part pour avoir plus d’infos sur son mode de fonctionnement.
    A bientôt j’espère 😉
    Lionel

    • WANKR Club says:

      Merci Lionel 🙂 On se capte à l’occase?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *